© 2016 Syndicat Force Ouvrière Groupement Départemental de la Haute-Garonne All Rights Reserved

Info

GREVE SAMEDI 9 AVRIL - Communiqué d'André FALBA, Secrétaire Général FO municipaux de Toulouse

April 04, 2016

Cher(e) Camarade,

 

 

La Confédération FO appelle à la grève et aux manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles samedi 9 avril 2016. Pourquoi ? Pour montrer au Gouvernement notre opposition toujours claire et totale au projet de loi portant sur la réforme du code du travail. Jeunes et moins jeunes, secteur privé comme public, nous sommes toutes et tous concernés par cette mesure, encore une fois décidée unilatéralement par le Gouvernement (mais tout de même soutenue par le MEDEF et d’autres organisations se qualifiant de « syndicales »).

 

L’union Départementale FO de la Haute Garonne relaie bien entendu cette position nationale à Toulouse à partir de 11h. Toute l’équipe du syndicat FO de la Ville de Toulouse sera présente pour soutenir ce mouvement de contestation, qui tu le sais, prends de plus en plus d’ampleur au fil des jours de mobilisation qui se succèdent...

 

Alors, je te propose de nous retrouver avec tous les camarades de la Ville de Toulouse à la permanence FO à 10h30 pour rejoindre, tous ensemble, la manifestation toulousaine dont le départ est prévue entre Arnaud Bernard et la Cité Administrative.

 

Comptant vivement sur ta présence samedi, parce que l’union et la solidarité représentent une force indéniable aux mouvements syndicaux, je t’adresse toutes mes amitiés fraternelles.

 

André FALBA,

Secrétaire Général

MOBILISATION DU 24 MARS

March 22, 2016

Chers (es) Camarades,

 

Dans le cadre de la mobilisation contre LA LOI TRAVAIL, une nouvelle action a été PROGRAMMEE PAR LES ETUDIANTS, demain JEUDI 24 MARS 2016.

 

Comme pour les journées des 9 et 17 Mars, notre Organisation Syndicale soutien ce mouvement et appelle les militants qui en auront la possibilité, à se rendre au rassemblement qui aura lieu :

 

PLACE ARNAUD BERNARD

à 12 h 30

 

Je vous rappelle que, POUR FORCE OUVRIERE, la priorité est de REUSSIR LA JOURNEE DU 31 MARS 2016.

 

Toutes les précisions vous seront données, notamment sur la manifestation du 31 Mars, après l’intersyndicale qui aura lieu demain après-midi.

 

Recevez, Chers (es) Camarades, mes meilleures salutations syndicalistes.

 

LE SECRETAIRE GENERAL

Serge CAMBOU

Pourquoi manifester le 31 mars ?

March 18, 2016

 

la pseudo revalorisation du Point d'Indice

March 18, 2016

1,2 % d'augmentation sur deux ans, cela revient à une augmentation de la valeur du point de 3 centimes pour les 6 dernières années donc, depuis le gel en 2010. Comme le gouvernement est généreux, il nous revalorise de 3 centimes supplémentaires en 2017...

 

 

communiqué de l’Union Départementale sur les mobilisations des 17 et 24 mars et la journée de grève du 31 mars 2016

March 15, 2016

Chers Camarades,

 

Comme vous le savez, notre CONFEDERATION FORCE OUVRIERE a été reçue hier après-midi, 15 MARS 2016 avec les autres Organisations Syndicales de Salariés et les Organisations Etudiantes, par le 1er Ministre, à Matignon.

 

Lors de cet entretien, le 1er Ministre a rappelé que la philosophie générale sur la Loi El KHOMRI ne changerait pas mais qu’il revenait sur certaines dispositions.

 

Pour Force Ouvrière la ligne rouge reste toujours franchie, à savoir qu’il maintient dans ce texte l’inversion de la hiérarchie des normes, ce qui veut dire que des dispositions du Code du Travail ou des négociations dans les Conventions Collectives et les Branches pourraient être remises en cause par des référendum dans les entreprises (Exemple, sur la durée du temps de travail).

 

Ceci est inacceptable et c’est la raison pour laquelle Force Ouvrière appelle à accentuer la mobilisation.

 

Pour Force Ouvrière, cela doit se traduire par la réussite indispensable de la mobilisation et de la journée de grève interprofessionnelle prévue le 31 MARS 2016.

 

En ce qui concerne les mouvements prévus chaque jeudi (le 17 MARS et le 24 MARS), par les Organisations Etudiantes, FO soutien bien entendu ces mobilisations.

 

D’une manière pratique, pour la journée du 17 MARS, un rassemblement est prévu à 13 h Place Jeanne d’Arc.

 

Comme pour le 09 MARS,

nous vous rappelons que le 17 MARS

est avant tout une journée initiée par les organisations Jeunes.

 

Bien entendu, soutenant cette mobilisation, les Camarades FO qui souhaitent manifester ce jour-là seront les bienvenus.

 

Recevez, Chers Camarades, mes meilleures salutations syndicalistes

 

LE SECRETAIRE GENERAL

Serge CAMBOU

Emploi et Salaires Loi travail : FO appelle avec 6 autres syndicats à la grève le 31 mars

March 03, 2016

Sept syndicats dont FO, réunis le 3 mars après-midi au siège de la CGT à Montreuil, ont fixé les modalités de la mobilisation pour exiger le retrait de l’avant-projet de loi Travail, porté par la Ministre Myriam El Khomri.

 

Dans un communiqué commun, les sept organisations de salariés et d’étudiants (FO, CGT, Solidaires, FSU, Unef, UNL et FIDL) qui ont poursuivi la réunion intersyndicale débutée le matin (CFDT, CFTC, UNSA s’étaient elles limitées à celle du matin et ont publié leur propre communiqué ) appellent les salariés, les privés d’emploi, les jeunes et les retraités à une mobilisation le 31 mars « par toutes les formes, y compris par la grève et les manifestations » pour « obtenir le retrait du projet de loi de réforme du code du travail et pour l’obtention de nouveaux droits ».

Statut particulier du cadre d'emplois des ingénieurs territoriaux

March 08, 2016

Sortie du Décret n° 2016-201 du 26 février 2016 portant statut particulier du cadre d'emplois des ingénieurs territoriaux.

FO TOULOUSE a étudié le décret pour vous en faire une synthèse incluant les nouvelles grilles indiciaires, les règles de reclassement, etc.

March 01, 2016

Téléchargez et diffusez massivement le tract : #LoiTravail : FO dit NON

 

Le gouvernement doit suspendre son projet de loi Travail

March 01, 2016

Le projet de loi Travail est idéologiquement marqué : il s’agit de remettre en cause la nature des relations sociales en vigueur en rabougrissant le Code du travail, en affaiblissant le niveau national de la branche, en donnant la priorité à celui de l’entreprise et en court-circuitant les syndicats.

Ce qui constitue rien de moins qu’une inversion sociale.

Dans ce cadre, le nombre de remises en cause est important : heures supplémentaires, travail de nuit, médecine du travail, semaine flexible, extension forfait jours, fractionnement des heures de repos, référendum, etc.

Sur la méthode, la concertation fut a minima : nos observations (à tous les niveaux) n’ont pas été entendues et nous n’avons jamais discuté de la totalité du texte, que nous avons eu très tardivement !

S’agissant de la réunion des syndicats, Force Ouvrière n’est pas signataire du texte, considérant qu’il est partial, partiel et qu’il avalise une grande partie du projet de loi.

Deux réunions sont programmées le 3 mars, le matin sur l’analyse du texte et l’après-midi (pour les syndicats qui le voudront !) pour arrêter une date de mobilisation, sachant que la date du 31 mars est dans les tuyaux. Même si (la presse s’en fait l’écho) le gouvernement discute beaucoup avec son interlocuteur privilégié, la CFDT, qui l’accompagne régulièrement, il se sent obligé de nous voir.

Ce qui se fera cette semaine.

De deux choses l’une :

• ou le gouvernement veut effectivement et sérieusement discuter, alors il doit suspendre son projet de loi, ce qui veut dire qu’il annule tout le calendrier prévu ;

• ou il s’enferre et l’aménage avec qui vous savez et c’est le rejet d’un texte inamendable qu’il faut revendiquer.

Et pour cela, il faut mobiliser sans hésitation.

Dans ces conditions, le report de quinze jours ne change rien.

N’oublions pas qu’après ce texte il y aura pendant encore deux ans une refonte du Code du travail ; si c’est dans la même veine, la république sociale n’existera plus.

C’est inacceptable aujourd’hui et ce serait intolérable pour les générations à venir.

Il ne s’agit pas d’une querelle anciens/modernes (c’est ce qu’on dit quand on ne sait plus quoi dire !).

 

C’est un choix entre progrès et régression, république et marché, démocratie et autoritarisme.

Jean-Claude Mailly

 

Interviewé le 23 février pour Les Echos, Jean-Claude Mailly s'exprime sur le projet de loi de refonte du Code du Travail  « Le projet de loi El Khomri est inamendable, nous demandons son rejet »

 

Vous êtes vent debout contre le projet de loi El Khomri. Toucher au code du travail est-il un tabou pour FO ?

 

Jean-Claude Mailly, (secrétaire général de Force ouvrière) : 

Le problème n’est pas qu’il touche au code du travail : dans ce code, il y a pas mal de dispositions qui ont été introduites à la demande du patronat et pas des syndicats. Le problème est que le projet de loi vient totalement inverser la conception du droit du travail. Jusqu’à présent, il avait pour objet de sécuriser les salariés en garantissant à tous une égalité des droits. Demain, si ce texte est voté, il va sécuriser les patrons en fragilisant les salariés. Les exemples sont légions de cette inversion de logique. Prenons les accords dits de préservation ou développement de l’emploi. Si un salarié refuse, il ne sera pas licencié économique, comme on l’avait obtenu au Parlement sur les accords de maintien dans l’emploi, il sera licencié pour motif personnel, donc sans droit au reclassement. Sur le licenciement économique, le gouvernement prétend sécuriser la jurisprudence. C’est en partie faux. Le modèle maintenant, c’est l’Espagne ! Sur le temps de travail, les branches sont totalement court-circuitées. Et je ne parle pas de la rémunération des heures supplémentaires… Tout cela s’ajoute à la validation des accords par référendum, au plafonnement des dommages et intérêts en cas de licenciement abusif, au forfait jour dans les petites entreprises, ou encore à la réforme de la médecine du travail qui va faire qu’il n’y aura plus de visite médicale avant de travailler de nuit. Ce texte est inamendable. [...]

Projet de loi Travail : il sécurise les employeurs et fragilise les salariés

Le projet de loi Travail a été rendu public.

Il est inacceptable dans sa « philosophie » et son contenu.

Les satisfecits de messieurs Gattaz et Macron pourraient suffire pour justifier le rejet de ce texte.

La confédération l’examine, article par article, car il est fréquent aussi que le diable se cache dans les détails !

Mais d’ores et déjà, certains points clés sont inacceptables, notamment :

 

• Le recours au référendum pour court-circuiter les syndicats afin d’imposer des remises en cause de droits individuels et collectifs.

 

• Payer moins les heures supplémentaires en élargissant les 10 % au lieu de 25 % pour le paiement des premières heures supplémentaires et en offrant la possibilité aux entreprises de pluri-annualiser la durée du travail.

 

• Faciliter les licenciements. Un salarié qui refuserait un accord ne serait plus licencié pour motif économique mais pour motif personnel, ce qui limiterait ses indemnités et ses possibilités de recours.

Par ailleurs, pour maintenir ou développer l’emploi, on pourrait diminuer les rémunérations hors salaires !

Enfin, on court-circuite les juges en accordant de nouvelles possibilités de licencier pour motif économique (perte de chiffre d’affaires ou de contrats, par exemple).

Et on demande aux syndicats, au niveau de la branche, de négocier la longueur de la corde pour pouvoir licencier.

Gattaz peut prendre sa retraite, le gouvernement travaille pour le patronat !

Et nous ne parlons pas du plafonnement des indemnités prud’homales…

Au passage, pour court-circuiter les syndicats on ouvre un référendum, mais à l’Assemblée nationale on envisage de passer par l’arbitraire du 49.3.

Ce projet est une révolution libérale. Il sécurise les employeurs et fragilise les salariés. Il constitue pour les employeurs un permis de licencier.

Il faut donc le combattre.

 

Force Ouvrière s’y emploie et s’y emploiera. 

 

Editorial de JEAN-CLAUDE MAILLY

 

Résultats CAP d'avancement d'échelon du 11/02/2016

February 10, 2016

Comme chaque année en cette période, la Ville de Toulouse organise la Comission Administrative Paritaire d'Avancement d'échelon.

 

Cette CAP procède à l'avancement d'échelon de TOUS les agents pouvant y prétendre sur TOUTE l'année 2016. Ainsi, la date de promotion à l'échelon supérieur diffère d'un agent à l'autre, selon sa date d'entrée dans la Collectivité.

 

Les résultats de la CAP sont disponibles en cliquant sur le bouton ci-dessous

(Astuce : une fois le document ouvert, appuyer sur Ctrl + F pour effectuer une recherche par mot clé !!!)

 

ATTENTION pour les agents de CATEGORIE B + CATEGORIE A Filière Médicosociale promus cette année à l'échelon supérieur. La date de prise d'effet indiquée pourrait être repoussée dès la parution des décrets d'applications PPCR.

Allongement pour lequel, FO a voté CONTRE, tout comme CGT et Solidaires. CFDT, UNSA, FSU, CGC, FAFP ont voté POUR...

 

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations !!!

Modification de la légitime défense : les policiers municipaux exclus du texte

February 08, 2016

Projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé et son financement, l’efficacité et les garanties de la procédure pénale

 

Le projet de loi, prévoit la reconnaissance de “l’état de nécessité“ pour les policiers nationaux, gendarmes, douaniers, militaires (vigipirate) SAUF POUR LES POLICIERS MUNICIPAUX !! 

Ainsi, un policier municipal qui se trouverait en présence d’un individu ayant commis ou tenté de commettre un ou plusieurs homicides (sans être sous sa menace directe et hors la légitime défense d’autrui) se trouvera donc dans la situation identique à celle qui aujourd’hui, est justement à l’origine de cette modification législative. [lire la suite...]

Mise en oeuvre du projet gouvernemental appelé PPCR

February 04, 2016

Ce 3 février le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale s'est réuni en assemblée plénière afin d’examiner un ensemble de décrets relatifs à la mise en œuvre du projet gouvernemental appelé PPCR (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations). Pour FORCE OUVRIERE, les mesures mises en œuvre unilatéralement par le gouvernement en l’absence d’accord majoritaire sont donc d’une part, très loin d’apporter satisfaction aux légitimes revendications des agents et d’autre part, ce qui est pire, elles sont pour une très grande partie autofinancées par ces mêmes agents. C’est inacceptable !

 

Pour en savoir plus, cliquer sur la déclaration de la réunion plénière du CSFPT du 3 février 2016 téléchargeable ci-dessous...

Grève dans la fonction publique : un succès qui en appelle d'autres !

January 26, 2016

La Fédération des personnels des services Publics et des services de Santé FORCE OUVRIERE se félicite de toutes les initiatives prises par l’ensemble de ses structures lors de    la journée de grève et de manifestations du mardi 26 janvier 2016.


Plus de 120 manifestations, 150 000 manifestants dans toute la France :
- un cortège de plus de 15 000 manifestants a battu le pavé Parisien,
- mais également à Marseille, Bordeaux, Lille, Avignon, Lyon,...

 

De nombreuses actions ont été entreprises dans les établissements et collectivités :  
- Assemblées Générales,
- Débrayages,
- Piquets de grève, ...

Dans toutes les villes les mêmes slogans, « Augmentation générale des salaires !  Augmentation du point d’indice ! Non à la reforme territoriale !, Non à la loi Santé, Non au PPCR (Parcours Professionnel Carrières Rémunérations), l’austérité ça suffit.... »

COSAT : que les choses soient claires !

January 26, 2016

 

Au Comité Technique du 8 décembre, lors de la présentation de la convention COSAT, Monsieur Henri de LAGOUTINE, conseiller délégué, a précisé que la subvention sera réduite de 10 %.

Ce sur quoi nous sommes intervenus, par la voix d’André FALBA qui a souligné qu'un grand nombre d'agents faisait appel au Fonds d'Action Sociale en raison du gel des salaires imposé depuis 2010, et que les contractuels devaient pouvoir bénéficier des prestations dès le premier mois de cotisation. C’est tout naturellement qu’il a précisé que le syndicat Force Ouvrière votera contre ce dossier qui confirme la diminution de la subvention allouée au COSAT.

 

Les membres du Comité Technique ont émis les avis suivants :

­ - collège des représentants de la collectivité : voix favorables,

­ - collège des représentants du personnel : voix défavorables des syndicats FO, CGT, SUD, CFDT

et abstention du syndicat UNSA.

 

Cela ne vous aura pas échappé, le syndicat UNSA, pourtant à la tête du COSAT, a préféré s’abstenir sur ce dossier (ne pouvant tout de même pas voter favorablement !). La défense des œuvres sociales en faveur des agents ne fait vraisemblablement pas partie de leurs préoccupations…

 

Les municipaux de Toulouse ont répondu présents !

January 25, 2016

La manifestation d'aujourd'hui à Toulouse, à l'appel des principaux syndicats de la Fonction Publique (FO, CGT et Solidaire notamment), a réuni plus de 6000 personnes. Nous remercions l'ensemble de nos collègues qui ont choisi de faire grève ce jour et qui ont, par leur mobilisation, démontré que les fonctionnaires restent et resteront vigilants.

 

La manifestation, en images...

TOUS en grève le 26 JANVIER !

January 06, 2016

Une riposte d'envergure contre l'austérité... et la destruction de la Fonction Publique 

Gel du point d’indice, diminution des promotions et des primes, restructurations permanentes, dégradation des conditions de travail, désertification du service public, réforme des collèges, réforme territoriale, Loi santé, PPCR, ... la coupe est pleine !

TOUS les fonctionnaires et agents publics, à l’appel de FO, CGT et Solidaires (qui représentent plus de 50 % des personnels de la Fonction Publique), sont appellés à manifester.

 

ENSEMBLE, DISONS STOP A L'AUSTERITE.

Retrouvons-nous à 10h30 - Place Jeanne d'Arc le 26 janvier 2016.

 

Télécharger le communiqué de la Fédération FO Services Publics et Santé

P. P. C.R. !!! jusqu'où iront ils dans la méconnaissance de la FPT ?

December 27, 2015

Le gouvernement met en place les Parcours Professionnels, Carrières, Rémunérations (PPCR) contre l’avis défavorable majoritaire de FO et de 2 autres  organisations syndicales. La première initiative prise par ce gouvernement est de supprimer les avancements d’échelons au minimum dans la fonction publique territoriale (bonifications dans la FPH et FPE).

Cette décision, INACCEPTABLE, va toucher plusieurs catégories d’agents dès 2016.

SMIC : 10 ans sans coup de pouce, ça se fête ?

December 26, 2015

Le salaire minimum augmentera de 0,6% en janvier 2016. Il s’agit d’une hausse légale, en fonction notamment de l’inflation, mais sans revalorisation supplémentaire du gouvernement.

Première décision d'après élection:Toujours pas de coup de pouce au smic! Le gouvernement continue comme s'il ne s'était rien passé... Jean-Claude MAILLY, Secrétaire Général FORCE OUVRIERE, intervient sur France Info...

Après les élections, poursuite du trip libéral ou relance sociale ?

December 16, 2015

Les résultats du deuxième tour des élections régionales connus, il est maintenant important de voir la suite des événements.

Y aura-t-il non seulement une prise de conscience, mais les conséquences en seront-elles tirées ? Rappelons que pour Force Ouvrière, à l’instar de beaucoup d’autres syndicats en Europe, la montée des mouvements de rejet de l’autre est avant toute chose liée aux questions économiques et sociales : augmentation du chômage, précarité, explosion des inégalités, remise en cause des services publics et stagnation ou diminution du pouvoir d’achat.

 

Lire l'éditorial complet de Jean-Claude MAILLY, Secrétaire Général FORCE OUVRIERE du 16/12/20115

Ai-je droit à la GIPA 2015??

December 13, 2015

La GIPA (Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat), cesnée compenser une trop faible évolution du salaire par rapport à l'évolution du coût de la vie (sur les 4 dernières années) sera bien reconduite en 2015.

Nous vous proposons ci-dessous de savoir si oui ou non, vous bénéficierez de cette compensation en décembre 2015 !!

 

En savoir plus : Décret - Arrêté

Congrès fédéral de Reims du 23 au 27 novembre 2015

December 06, 2015

Comme à son habitude, le syndicat FO des municipaux de Toulouse est intervenu devant les 2000 congressistes FO Territoriaux et Santé lors du congrès de Reims de la semaine dernière. Nous avons ainsi pu porter la voix de nos adhérents ainsi que les difficultés rencontrés par les agents municipaux devant les responsables de la Fédération. Cliquez ici pour voir les vidéos

Quartiers prioritaires toulousains et NBI

December 06, 2015

Le décret 2015-1386 du 31/10/2015 précise les modalités d'attribution de la NBI "quartiers prioritaires".

 

Désormais, les agents qui exercent principalement certaines fonctions dans ces quartiers dits prioritaires peuvent bénéficier de la NBI correspondante (d'un montant de 15 points d'indice majoré - valeur du point = 4,6303€ brut) avec un effet rétroactif au 1er janvier 2015. La liste des quartiers prioritaires est fixée par deux décrets (2014-1750 et 2014-1751).

A Toulouse, la liste des quartiers prioritaires:

Grand Mirail, Mirail Université - Reynerie, Bellefontaine - Milan, Bagatelle, La Faourette, Papus, Tabar, Bordelongue, Les Pradettes, Arènes, Cépière - Beauregard, Izards - La Vache, Bourbaki, Negreneys, La Gloire, Soupetard, Empalot, Bréguet - Lecrivain, Les Maraîchers. (Source : toulouse.fr)

 

Nous avons dores et déjà sollicité la Haute Administration afin que ladite NBI soit versée à chacun des agents qui peut y prétendre. Vous pensez pouvoir prétendre à la NBI ? Vous souhaitez connaître les démarches à effectuer ? Contactez-nous !!

Retraites complémentaires

November 29, 2015

FO, l ’un d es principaux a rtisans d u régime des retraites complémentaires (AGIRC et ARRCO) depuis ses origines, a refusé de signer le dernier projet d’accord car il est inacceptable.
 
Lire la suite...

 

Protocole PPCR : pourquoi FO est CONTRE

October 25, 2015

Le 17 juillet 2015, la Ministre de la Fonction Publique a adressé à l’ensemble des fédérations syndicales de fonctionnaires, un « projet d’accord relatif à l’avenir de la fonction publique : la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations ».
Après l’avoir analysé sur sa partie RH et avoir produit les grilles de reclassement (C, B et A), FO a consulté l’ensemble de ses structures syndicales jusqu’à mi-septembre. Les instances respectives de nos fédérations concernées se sont positionnées le 21 septembre 2015 en annonçant que FO ne signerait pas cet accord.

Télécharger le communiqué

André FALBA réélu Secrétaire Général !!

October 12, 2015

 

L'Assemblée Générale réunie le 12/10/2015 à l'Union départementale FO de la Haute-Garonne, en présence de Didier BERNUS et Serge CAMBOU a réélu à l'unanimité des nombreux adhérents présents André FALBA au poste de Secrétaire Général de notre organisation syndicale.

Nous remercions une nouvelle fois l'ensemble des agents présents et félicitons André pour cette réélection, amplement méritée.

Please reload